Vincennes à pied

 In Blog tours de villes

La presse, en l’espèce un article paru dernièrement dans Sud-Ouest, a éventé la nouvelle : après Paris, Metz, Montreuil, je viens d’accomplir, d’une traite et sans assistance, le tour de Vincennes à pied !

Ce nouvel exploit présentait une double singularité.

D’une part, c’est le moins photogénique des tours de villes réalisés jusqu’à présent. Sauf quelques villas d’architecte et autres devantures de commerces fins, il n’y avait rien pour tenter l’objectif de mon appareil photo. Une vérité partout constatée : les banlieues pauvres ont mieux à offrir que les périphéries fortunées au preneur de vues. Autre vérité bien établie : dans les quartiers pauvres, la pollution est d’origine humaine ; dans les quartiers riches, elle est d’origine canine.

D’autre part, je n’ai pas marché seul, mais en compagnie d’un bébé de neuf mois couché dans sa nacelle, ma fille cadette — d’où une complication dénominative : s’agit-il d’un tour de Vincennes à pied, ou d’un tour de Vincennes en poussette ? Et d’ailleurs, ma fille n’aurait-elle pas entrepris, à mon insu, un tour du monde en poussette, évidemment plus reposant que le même sur ses jambes, en profitant de ma bonne volonté à déplacer son véhicule ? Voilà quelques éléments que je livre à votre réflexion sagace…

Recent Posts

Leave a Comment