Le tour de Paris à pied

 Dans Blog tours de villes
Cette petite note pour vous informer d’une prouesse miniature, possible à tous, accessible à chacun, que j’ai accomplie dernièrement en sept heures et douze minutes. Il s’agissait, pour moi, de compléter la préparation physique à la prochaine étape de mon tour du monde à pied.
En quoi consiste ce petit exploit ? Boucler intégralement, à pied, sans assistance motorisée mais chaussé de bonnes tennis, le tour de la capitale par les boulevards. J’ai choisi de partir de la porte de Clichy (nord-ouest de Paris), dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, mais vous pouvez naturellement choisir un autre point de départ et d’arrivée.
Que cet itinéraire familier m’ait réservé beaucoup de surprises, non… Mais il ne m’a pas été indifférent de franchir deux fois la Seine dans la même journée, d’assister à l’envol émouvant du ballon  » Air de Paris « , de dénicher les dernières friches de la capitale, de comparer la saveur du  » petit noir  » de l’est et de l’ouest, de vérifier enfin le contraste absolu entre la section des boulevards qui longe les beaux quartiers (boulevard Lannes, XVIe arrdt : arboré, aéré, propre, peuplé de domestiques en blouse et de vieilles rombières à sac Hermès) et celle en bordure de la Seine Saint-Denis (boulevard Ney, XVIIIe arrdt : sale, pollué, surpeuplé, envahi d’ordures et de rebuts abandonnés sur le trottoir).
J’ai suivi, des kilomètres durant, les travaux du futur tramway. J’ai consenti un long détour pour éviter la porte de la Villette, infréquentable depuis l’ouverture du chantier de la Philarmonie de Paris et la rénovation des abords de la Cité des Sciences et de l’Industrie. C’est la capitale du futur que j’ai vu émerger de l’asphalte.
Prochain défi : le tour de Bordeaux ; puis celui de Metz, de Lyon, etc. De chaque ville où je séjournerai assez longuement, je promets d’effectuer le tour à pied. Un exercice salutaire !
Articles récents

Leave a Comment